le 27 mai 2021
  • Recherche

Publié le 11 mai 2021 Mis à jour le 11 mai 2021

L'écopoétique par temps de pandémie

Illustration L'écopoétique
Illustration L'écopoétique

Conférence de Sylvie Brodziak le jeudi 27 mai 2021 à 18h - L'écopoétique par temps de pandémie

Dans le cadre du projet de recherche EcoStudies-Eco Stories mené par le Bureau des Paysages en mouvements de L'École Nationale Supérieure d'Art et de Design de Toulon Provence Méditerranée

Conférence de Sylvie Brodziak
Le jeudi 27 mai, à 18h

L'écopoétique par temps de pandémie
 
Lien Zoom pour assister à la conférence


Présentation 
En janvier 2021, commencer un cours sur les écritures de la nature et de l'environnement en temps de pandémie était une gageure à priori facile à relever. Le cours d'écopoétique serait l'un des anti-dotes aux confinements. La littérature allait aérer les imaginaires et faire symboliquement transgresser la limite kilométrique. Deux heures de cours en hybride par semaine enfin à l'extérieur !

Quatre mois plus tard, seul le dernier cours d'écopoétique donné au soleil sur le gazon du Campus avait eu l'effet escompté.

Une fois passée la déception de l'enseignante, la chercheure doit se demander pourquoi ces écritures et discours sur la nature et l'environnement n'ont rencontré qu'un intérêt poli. Etait-ce le contexte de leur étude ou était-ce la façon dont s'est accomplie la transmission ?

Le public n'étant jamais mauvais, que n'avait pas pensé l'enseignante ? C'est ce que cette intervention essaiera d'éclaircir.

Sylvie Brodziak est professeure des Universités en Littérature française, francophone et Histoire des idées à CY Cergy Paris Université et membre de l'UMR Héritages. Docteure en Histoire contemporaine et docteure en Langue et Littérature Françaises, spécialiste de Clemenceau écrivain, ses recherches en littérature se penchent sur l’expression des groupes et individus dits minoritaires ou marginaux. Elle oriente sa réflexion sur les littératures francophones, l’écriture de l’histoire et des mémoires, les études de genre, l'éco/géopoétique et sur la création littéraire et artistique après les grandes catastrophes historiques, industrielles et naturelles : guerres, génocides, séismes…