Nouranne Fahim

Photo Nouranne Fahim
Photo Nouranne Fahim

Courriel : nourannefahim89[at]gmail.com

CV de Nouranne Fahim

Directeur de recherche


Claude Coste


Intitulé de la thèse


Abdelwahab Meddeb, Amin Maalouf et Gamal Ghitany face au mysticisme arabo-musulman


Résumé de la thèse


Le travail de recherche de Nouranne Fahim porte sur les traces du mysticisme dans les œuvres d’Abdelwahab Meddeb, Amin Maalouf et Gamal Ghitany. Ce travail s’appuie sur un corpus francophone venant du Machrek et du Maghreb, deux espaces francophones différents, réunis par une même confrontation au monde arabo-musulman. Se posent ainsi plusieurs questions. Quel sera leur point de vue, entre respect, critique et imagination ? Pourquoi écrit-on sur le mysticisme quand on est incroyant ? Et enfin comment raconte-t-on le mysticisme ?
Afin d’analyser cet usage paradoxal et complémentaire du mysticisme, Nouranne Fahim a choisi de travailler sur Léon l’Africain (1986), Samarcande (1988), et Les Livrets de l’Opéra (2001) d’Amin Maalouf. De Meddeb, elle a choisi Talismano (1979), Phantasia (1986) et Aya dans les villes (1999). Elle souhaiterait comparer ce corpus francophone avec un corpus arabophone et, en particulier, avec Le Livre des Illuminations (1997) de Gamal Ghitany, un écrivain égyptien contemporain des deux écrivains francophones.


Résumé de la thèse en anglais 


The question Nouranne Fahim is considering in this study is to know why Abdelwahab Meddeb, Amin Maalouf and Gamal Ghitany resort to mysticism. These writers suffered from estrangement and bitterness of life and chose spiritualism as a tool to convey their ideas, in a subtle way to avoid any confrontation with the dominant beliefs of the society or with religious entities or institutions. Meddeb, Maalouf and Ghitany 's novels resorted to the spiritual heritage to give the West a model for a moderate Islam, free from extremism and fanatism. It encourages the idea of tolerance, love and reconciliation with religious entities, as well as the meeting of cultures.