le 14 octobre 2021
  • Recherche

Publié le 24 septembre 2021 Mis à jour le 7 octobre 2021

La création d'un titre protégé de conservateur-restaurateur de biens culturels : réglementer et protéger l’accès et l’exercice de la conservation-restauration

Illustration_événements_INP
Illustration_événements_INP

Participation de Charles Personnaz et d'Aurélie Rogalla von Bieberstein (chercheurs associés à Héritages) à la journée d'étude "La création d'un titre protégé de conservateur-restaurateur de biens culturels : réglementer et protéger l’accès et l’exercice de la conservation-restauration", le 14 octobre 2021 à la Médiathèque de l’Architecture et du Patrimoine à Charenton

Journée d'étude
La création d'un titre protégé de conservateur-restaurateur de biens culturels : réglementer et protéger l’accès et l’exercice de la conservation-restauration
le 14 octobre 2021
Auditorium de la Médiathèque de l’Architecture et du Patrimoine
 
La Fédération française des professionnels de la conservation-restauration (FFCR), en concertation avec le ministère de la Culture (Direction générale des patrimoines et de l’architecture) et les formations initiales en conservation-restauration des biens culturels, construit actuellement un projet de création de titre, protégé par la loi, pour les conservateurs-restaurateurs.

Revendiquée depuis presque 30 ans par les conservateurs-restaurateurs, la création de ce titre protégé s’inscrit dans un contexte d’un besoin de clarification des compétences et qualifications requises pour intervenir dans tous les secteurs patrimoniaux, dans l’objectif d’améliorer la protection du patrimoine culturel.

Afin d’exposer les enjeux et principes fondateurs de ce projet, mais aussi d’engager réflexions et échanges en mobilisant d’autres regards que celui des conservateurs- restaurateurs, la FFCR et l’Inp ont souhaité réunir des interlocuteurs travaillant dans les différents secteurs patrimoniaux, des représentants des formations initiales en conservation-restauration, des agents de différents services du ministère de la Culture, des chercheurs et des représentants d’associations européennes.

Consulter le programme et s'inscrire