Projet PATRISQUE / HERITRISK


« Patrimoines, risques et management de grands projets urbains.
Quelles leçons tirer de Londres 2012 et d’Athènes 2004
en vue de Paris 2024 ? »

 
“Heritage, risk, & urban megaprojects management.
Lessons from THE Athens and London Olympics in regards to Paris 2024”
[scroll down for the English version]

Consortium
  • Cergy Paris Université : UMR Héritages (CY, CNRS, ministère de la Culture), UMR MATRIS (CY, CNRS, CEREMA, ministère de la Transition écologique)
  • Comité olympique du Val d’Oise
  • University College London
  • Université Panteion (Athènes)
Responsables du projet
  • Cécile Doustaly, maîtresse de conférences HDR, Études britanniques et politiques culturelles comparées, UMR Héritages, CY
  • Geneviève Zembri-Mary, professeure en Urbanisme et Aménagement, UMR MATRIS, CY
Autres membres de l’équipe, à Paris, Londres et Athènes
  • Laure Cazeaux cartographe, CY
  • Virginie Linder, docteure en droit public, CY
  • Christophe Mimeur, maître de conférences en géographie et aménagement, CY
  • Dimitra Sengouni, doctorante en cotutelle CY-Panteion
  • Yannis Psycharis, professeur, Panteion University, Athènes
  • John Ward, maître de conférences, University College London, Bartlett School of Planning
Résumé
Cette recherche en études urbaines comparées analyse le rôle de la patrimonialisation dans la réduction des risques et la détection des opportunités caractéristiques de grands projets urbains. Quelles bonnes pratiques retenir en vue de Paris 2024 à partir des exemples opposés des sites de Londres (2012) et d’Athènes (2004) ? En quoi ces derniers permettent-ils de redéfinir les modèles théoriques de la planification urbaine et des politiques culturelles ?

Un futur site de JO est souvent un territoire en friche ou en attente, dont l’avenir est incertain. De la conception du projet à sa pérennisation, les acteurs sont exposés à des incertitudes (non mesurables) sociales, politiques, financières, archéologiques, réglementaires, etc. qui peuvent se transformer en risques (mesurables) ou en opportunités. En quoi la patrimonialisation peut-elle être une réponse à ces enjeux en ancrant les JO dans leur territoire ? Associées à la construction, à la requalification d’infrastructures et de sites, spontanées ou planifiées, les formes de patrimonialisation (urbanistiques, environnementales, historiques) concernent diverses échelles, dynamiques temporelles et humaines. La patrimonialisation peut aussi faciliter l’appropriation par les habitants d’un événement dont le projet physique, économique, social et culturel s’étale sur des années. Mais elle peut se heurter à des temporalités contraires résultant de logiques financières.

La méthodologie de cette recherche repose sur l’analyse théorique des catégories d’incertitude et de patrimonialisation, associées à du terrain, des entretiens, une analyse documentaire et des fouilles de données. Elle débouchera sur l’analyse critique des deux modèles de planification de référence en urbanisme qui n’intègrent ni l’incertitude ni le risque : le modèle stratégique, reposant sur un plan à 5 ou 10 ans, et le modèle collaboratif, privilégiant la concertation entre les acteurs, pour assurer la pérennité de ces espaces dans un contexte incertain.

Mots clés : projet urbain, management de projet, risque, espace public, patrimoines, mémoires, identités
 
--------------
 
Heritage, risk, & urban megaprojects management:
lessons from the athens and london olympics in regards to paris 2024

Coordinators: Cécile Doustaly, Geneviève Zembri, Université Cergy Paris (CY)

Summary
This research in comparative urban studies analyses the role of heritagization in the reduction of risks and detection of opportunities typical of mega urban projects. Which best practice should be emulated for Paris 2024, drawing from the opposite examples of London (2012) and Athens (2004)? How do the latter allow to redefine theoretical models for urban planning and cultural policy? A future Olympic site is often a brownfield, a space on hold. From the conception of the project to its legacy, actors are exposed to (unmeasurable) social, political, financial, archaeological, regulatory etc. — uncertainties, which can become (measurable) risks or opportunities. In what way can heritagization answer these issues in anchoring the OG in their territory and ensure the sustainability of these spaces in an uncertain context? Associated with construction, sites and infrastructure reuse, spontaneous or planned forms of heritagization (architectural, urban, environmental, intangible) impact all scales, time frames and human dynamics. In its intangible dimension as well, heritagization can facilitate appropriation through collective and individual memory of an event which physical, economic, social and cultural project develops over the years. But it can clash with conflicting temporalities resulting notably from financial logics. The methodology of this research lies on the theoretical analysis of categories of uncertainty and heritagization, associated with fieldwork, interviews, literature reviews and data mining. It will lead up to a critical analysis of the standard urban planning model which neither includes uncertainty, nor risk: the collaborative one, which focuses on actors’ dialogue.

13 researchers from HÉRITAGES, MATRIS, UCL, PANTEION UNIVERSITY are involved in this project. HERITRISK has received the support of major OG partners expecting, to use its results to inform their strategic and operational decisions (PARIS CITY, ILE DE FRANCE REGION, VAL D'OISE DEPARTMENT, IDF URBAN AND LAND PLANNING AGENCY, ILE DE FRANCE TOURISM BOARD).

Keywords: urban projects, project management, risks, opportunities, public space, heritage, memory, identity, international comparisons, participative approach, Olympic Games

 
Principales activités et productions de l'équipe française
  • Doctorat de Dimitra Sengouni, depuis 2018. Sujet : "Heritage, Risk and Urban Megaprojects Management: the example of the Olympic Games". Dir. G. Zembri-Mary et Panteion Univ. (100%); C. Doustaly (30%), avec la Bartlett School of Planning. Financement de thèse IDEX, AAP Paris Seine.
  • Publication en 2019 : C. Doustaly, Zembri-Mary G., "The Role of Heritagization in Managing Uncertainties Linked to Major Events and Mega Urban Projects: Comparing the Olympic Games in London (2012) and Athens (2004)", avec in M. Delaplace, P-O. Schut, eds., Hosting the Olympic Games — Uncertainty, Debate, Controversy, London, Routledge, 2019, 93-126.
Organisation de sessions de colloques et d'ateliers
  • 2019 : Colloque international « Reflets et Miroirs de l’Olympisme, Les quatre enjeux d’une Société en mutations » (CY, 16-18 octobre 2019). Colloque organisé avec le soutien de CY et du comité olympique du Val d’Oise.
    Organisation d’une session Heritrisk (The Olympic Games: an Olympic project, a cultural project, an urban project - uncertainties and legacies 1. The Olympic Movement from Global World to Local Territories: Intercultural and International Perspective ; 2. Cultural Heritage, Built Heritage and Sport Heritage. Developing new sport territories in Sustainable Cities)
  • 2020 : Workshop HERITRISK (CY, 8 octobre 2020). Atelier interne au projet, impliquant tous les membres de l’équipe et abordant différents aspects du projet olympique des trois villes à l’étude.
Valorisation et enseignement
  • 2019 : Zembri-Mary G., Les infrastructures et les projets urbains associés aux JO construisent-ils des centralités ?, intervention à la table ronde intitulée « Aménagements olympiques et nouvelles centralités urbaines », le 29 octobre 2019, Fabrique de la cité (groupe de réflexion soutenu par Vinci). https://www.lafabriquedelacite.com/?s=zembri
  • 2019 : Doustaly C. création du cours "Strategic Planning for International Projects" dans le cadre du Master PICT (Projet internationaux Culture et Tourisme, UFR LEI, CY), qui intègre l’étude de la planification de grands projets culturels et territoriaux tels JO, capitales européennes de la culture, itinéraires culturels européens, inscription dans la liste du classement au patrimoine Mondial de l’Unesco, etc.
  • 2020-2022 : C. Doustaly. Deux invitations (2 Fernandes Research Fellowships) Centre for Cultural and Media Policy Studies-SCAPVC, University of Warwick (6 mois). Thématiques en lien avec HERITRISK : "Cultural Policies in London since 2000", "Urban cultural programmes: governance, management and evaluation methodologies. Theory and practice"
Communications
  • Doustaly C., Zembri-Mary G.,"The Olympic Games: an Olympic Project, a Cultural Project, an Urban project – Uncertainties and Legacies", Colloque international « Reflets et Miroirs de l’Olympisme, Les quatre enjeux d’une Société en mutations », CY, 16-18 octobre 2019.
  • Zembri-Mary G., “The power relationships in urban planning after the Games : the case of Helleniko in Athens”, Colloque international « Reflets et Miroirs de l’Olympisme, Les quatre enjeux d’une Société en mutations », CY, 16-18 octobre 2019.
  • Doustaly C., « Minority Cultures and the 2012 London Olympic Park", Colloque international « Reflets et Miroirs de l’Olympisme, Les quatre enjeux d’une Société en mutations », CY, 16-18 octobre 2019.
  • C. Doustaly, Was the London Cultural Programme for the 2012 Olympic Games a British exception or is it replicable?", séance présidée par M. Gravari Barbas. Congrès ORME « Cities, Mega events and Tourism », Université Gustave Eiffel, 25-27 May 2021.
  • Zembri-Mary G., « La construction d'une centralité touristique et culturelle : le cas de Plaka à Athènes », séance urbanisme, Congrès ORME « Cities, Mega events and Tourism », Université Gustave Eiffel, 25-27 May 2021.
  • C. Doustaly, « Récupération politique des Jeux Olympiques de Londres de 2012 par les conservateurs : stratégie de communication, mythes identitaires et émotions patrimoniales », Atelier CRECIB « Renaissance, renouveau, résurrection : stratégies discursives, mythes identitaires et perspectives politiques au Royaume-Uni depuis 1945 », organisé par J. Leydier et V. André, Congrès de la SAES (Société des Anglicistes du Supérieur), 5 juin 2021.
Publications à paraître
  • Doustaly C., « Minorités ethniques, empowerment et appropriation à Londres : quelle gouvernance de la diversité après les jeux olympiques de 2012 ? », in R. Garbaye, C. Nativel, dir., La gouvernance de la diversité culturelle à Londres, Presses Universitaires de Rennes.
  • Doustaly C., Les politiques culturelles à Londres depuis 2000. Enjeux et mutations d’un modèle hybride. Editeur approché : Presses Universitaires du Septentrion, Collection Espaces Politiques, dir. Rémi Lefebvre, Bruno Villalba.
  • Doustaly C., “London 2012 and Paris 2024 cultural strategies”, in J. Gold & M. Gold, Olympic Cities: City Agendas, Planning, and the World’s Games, 1896-2032, 4th edition, Routledge.
  • Doustaly C., Zembri-Mary G., Publication collective issue du projet HERITRISK prévue en 2023-2024